Inscription Aller à: [ recherche ] [ menus ] [ contenu ] [ montrer/cacher plus de contenu ]



plein soleil

facadenb.jpg

Abuse du présent, laisse le futur aux rêveurs et le passé aux morts.

(Alain)

.
 

un jour …

unjour.jpg

La seule arme des enfants contre le monde, c’est l’imaginaire .

(Claude Miller)

.
 

solitude

chaise.jpg

Peu d’hommes s’aperçoivent de ce qu’est la solitude, et combien elle s’étend ;  car une foule n’est pas une compagnie, et des figures ne sont qu’une galerie de portraits, et la conversation, une cymbale résonnante, là où il n’y a point d’amour.
(Francis Bacon)

.
 

procession

procession1.jpg

L’église a toujours tout fait pour soigner son image de marque tapageuse parce qu’elle sait que seuls le ridicule, le tape-à-l’oeil, le clinquant et le mauvais goût  séduisent les foules.

(Jacques Sternberg)

.
 

la musique qui marche au pas

bandenb.jpg

… la musique qui marche au pas

cela ne me regarde pas

(Georges Brassens)

.
 

éclairage personnalisé

campanile.jpg

Regarder les choses de tout le monde avec un éclairage personnel

(Jules Renard) 

 
.
 

comme une main tendue .. ou un poing dressé

main.jpg

“L’art est, comme la prière, une main tendue dans l’obscurité, qui veut saisir une part de grâce pour se muer en une  main qui donne.”

Franz Kafka

.
 

rencontres

rencontre2.jpg

rencontre.jpg

Ce qui façonne un visage, c’est, de l’intérieur, son âme et, de l’extérieur, la vie. Sur chacun, on peut distinguer l’une et l’autre. Certains visages deviennent tout âme ; sur d’autres, on n’en distingue plus que le cadavre piétiné par la vie.

Gilbert CESBRON

.
 

Maria

maria11.jpg

Nul ne peut mêler son âme à l’âme d’un autre. Deux êtres peuvent aller l’un vers l’autre, parler ensemble mais leurs âmes sont comme des fleurs enracinées, chacune à sa place ; nulle ne peut rejoindre l’autre, à moins de rompre ses racines ; mais cela précisément est impossible. Faute de pouvoir se rejoindre, elles délèguent leur parfum et leurs graines ; mais la fleur ne peut choisir l’endroit où tombera la graine ; c’est là l’œuvre du vent et le vent va et vient à sa guise : il souffle où il veut.

Hermann HESSE

.
 

un bureau en plein air

facture.jpg

Le destinataire d’une lettre a toujours un énorme avantage sur l’expéditeur.Il peut la lire et la détruire en moins de temps qu’il n’en a fallu pour l’écrire (Groucho Marx)

.
 
12345...8

lagrenouille |
mangasland |
thailande |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | chtiyoyo73
| my life with you
| tempsvole